dimanche, 22 avril 2018 18:00

#9 Sixième mois : Hanami, télévision et acteur Japonais

Évaluer cet élément
(0 Votes)

6 mois où je suis au Japon, que le temps passe vite.

Il y a de cela 6 mois j'ai posé le pied pour la première fois au Japon. J'ai donc mon petit quotidien qui s'est installé, mais malgré tout le temps passe et je ne me rends pas vraiment compte que cela fait déjà 6 mois que je suis au Japon. C'est au point que c'est comme si j'ai toujours habité ici. Je m'y sens bien. Je suis bien entouré et je vis de belles choses. J'en apprends beaucoup sur ce pays qui me fascine, mais aussi énormément sur moi-même.

Un voyage intérieur

Tout voyage forge une personne et c'est entièrement mon cas. Seul avec moi-même, je n'ai jamais autant appris à me connaître. Mais cela m'ouvre aussi à une nouvelle culture, à d'autres personnes et donc je n'ai plus le même regard qu'en partant, il y a de cela 6 mois. J'en ai pris conscience il y a peu, mais ce voyage est une très belle chose qui m'arrive. Certes je découvre un pays qui me fascine, mais en apprendre davantage sur soi, cela n'a pas de prix.

Le Hanami

Autrement, c'était le mois du Hanami au Japon, j'en ai donc profité pour le faire et ce fut un moment magique !!! C'était une première pour moi et ce fut un petit moment de bonheur qui fut arrêté dans le temps. Si je peux vous conseiller une période à venir au Japon, c'est bien celle-ci. Celle de l'automne est tout aussi belle avec ces magnifiques couleurs, mais le côté éphémère des fleurs me fait me souvenir de la brièveté du printemps qui est à l'image de toute chose : la vie, un moment, un sourire. Toute chose à une fin et, à l'image des saisons, cela est pour reprendre de plus belle.

J'ai fait le Hanami seul. Si vous n'avez pas lu mon article, je vous invite à le faire : Hanami à Fukuoka.

Mais je l'ai fait aussi avec une personne de la sharehouse où je vis à Fukuoka. Ce fut un beau petit moment de convivialité. Et même si vous ne buvez pas d'alcool, ce qui est mon cas, le moment est tout aussi bien et cela n'enlève en rien à la magie du moment.

Hanami à Fukuoka
Hanami à Fukuoka

Travail au yatai

Je continue bien sûr de travailler au yatai. C'est bon cette fois, j'ai bien pris mes marques et j'ai des automatismes, même si cela n'est pas facile tous les jours.

Là où je travaille, c'est le seul yatai Français de tout Fukuoka, ce qui peut paraître normal. Mais cela m'amène au fait où la télévision vient 2 à 4 fois par mois interviewé Rémy, le patron. Donc automatiquement, je passe aussi sur les chaînes japonaises.

La télévision au yatai レミさんち Chez Rémy à Fukuoka La télévision au yatai レミさんち Chez Rémy à Fukuoka La télévision au yatai レミさんち Chez Rémy à Fukuoka
La télévision au yatai レミさんち Chez Rémy à Fukuoka
La télévision au yatai レミさんち Chez Rémy à Fukuoka

Alors quant à la salle de sport des personnes viennent vous voir et vous disent : je t'ai vu à la télévision. Je trouve cela tout simplement génial. Je m'en fous du côté de l'exposition, mais c'est toujours agréable de voir que l'on m'a reconnu. ^^

Tout cela pour en venir au fait, que comme le yatai passe souvent dans des émissions, automatiquement cela amène du monde et beaucoup. C'est alors qu'un soir un acteur a poussé la porte et est arrivé au yatai. Il s'agissait de Ikeuchi Hiroyuki (cliquez sur le nom, je vous renvoie à sa fiche présente sur Japan World.).

Bon pour le cinéphile que je suis... j'étais un peu comme un fou. Voir en vrai ceux que je vois sur mon petit écran, je trouve cela super ! Bien sûr j'ai respecté sa vie privée et donc aucune photo n'a été prise. Mais rien que le fait d'avoir eu la chance de le voir en vrai, cela me suffit simplement à mon bonheur pour l'amoureux du cinéma que je suis.

6 mois au Japon et c'est le second que j'ai la chance de voir, Tachi Hiroshi ayant été le premier. Qui sera le prochain ? smile

La langue japonaise

Pour ceux qui me suivent, ils savent que je vais à des cours organisés par la ville qui ne me coûte que 500 ¥ (~ 3 € 75) le mois. C'est au nombre de deux jours par semaine. Cela me permet d'avancer et de revoir ce que j'ai déjà appris, mais oublié avec le temps.

Avec mon travail, mon écoute s'est grandement améliorée, mais quand il s'agit de parler... dur dur. Dans tous les cas, j'ai encore beaucoup, beaucoup de travail à faire tant à l'écoute que pour parler.

Mais après tout, c'est à force de travail que les choses avancent et on l'on progresse. Je continue donc, à mon rythme, mon apprentissage et petit à petit les efforts vont payer. ^^

Les visites

Je suis parti seulement une fois dans ce mois. Il s'agit d'un petit week-end de deux jours où vous aurez bientôt l'article sur le blog. Je vous laisse la surprise pour plus tard. wink

Conclusion

Au final, ce fut un mois rythmé par le travail et mon apprentissage du japonais. Je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacrer au site web, mais je continue, à un rythme moins dense certes, mais je continue, à vous partager mes découvertes tant par le blog ou bien par les autres sites web du portail.

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité

Japan World : Voyage utilise des cookies afin d'améliorer le site web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Pour en savoir davantage sur l'utilisation des cookies : Mentions Légales.