mercredi, 20 décembre 2017 18:00

#5 2 mois après, bye bye Tokyo

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Je suis arrivé au Japon le 19 octobre 2017. Cela fait donc déjà 2 mois.

2 mois que j'ai mis les pieds dans ce pays qui me fascine tant. Comme vous avez pu le lire dans l'article 1er mois, on fait le bilan, le début fut un tout petit peu compliqué en ce qui concerne les papiers. La suite a été plus simple. Puis dans ma guest house on m'a aidé pour le courrier ou comment cela se passe pour payer des factures spécifiques. La suite, c'est donc très bien passée à ce niveau.

Les transports et la foule

Concernant les transports, j'ai beaucoup, mais réellement, plus de facilité. Je me trompe encore de temps en temps, mais cela l'est moins fréquemment qu'à mes débuts. Je comprends mieux leurs fonctionnements et même si je ne vais pas dire que cela est un plaisir, mais l'habitude est bien présente. Cela fait plaisir d'être capable de se diriger et de ne pas perdre son temps surtout avec moi qui est un sens de l'orientation des plus catastrophiques. Quant à ceux qui ne sont pas habitués à la foule, cela va vous changer si vous venez aux heures de pointe. Mais pour moi, c'est une expérience à faire au moins une fois si vous êtes à Tokyo, à l'exception des ochlophobes.

Mes excursions & rencontres

Hormis cela, le train-train quotidien s'est aussi mis en place. Je travaille beaucoup sur l'ordinateur tout en profitant de la capitale et ses environs 2 à 3 fois par semaine. Cela me permet de me faire une sortie pour découvrir, me changer les idées et vous en faire profiter par l'intermédiaire d'articles. Même si la visite ne me comble pas ou bien n'est pas des plus extraordinaires, j'essaye de vous partager un maximum de mes expériences et de mes découvertes. Cela vous permet ou permettra, je l'espère, de vous donner une première approche ou tout simplement vous faire découvrir de nombreuses choses afin de vous donner des idées. J'ai aussi très envie, pour ceux qui ne peuvent pas encore se rendre au Japon, de vous partager ce que je découvre pour vous apporter un bout du Japon dans votre salon.

Autrement, je suis sortie un peu du centre de Tokyo et grâce à cela, j'ai fait de belles visites, mais aussi de belles rencontres. C'est aussi cela la beauté des voyages. Je ne sais pas si l'on va se revoir, mais rien que pour le plaisir d'échanger et de partager des moments, aussi furtifs soient-ils, permet de garder de très bons souvenirs. Qui plus est, ce que j'ai découvert me donne envie d'en voir davantage. Cela demande parfois de longs trajets, mais au final cela en valait la peine.

J'ai fait aussi de belles randonnées, pour l'amoureux de la nature et des randonnées que je suis. J'aime ce contact avec la nature et je dois dire que ce furent des moments dont j'avais besoin. Cela me permet de me ressourcer et de pouvoir continuer avec énormément d'énergie. J'ai pu voir de magnifiques panoramas et paysages. La terre est belle et après, parfois de longs efforts, j'ai été face à de très beaux cadres avec, comme cadeau, la beauté de la nature qui s'exprime.

Vue en haut du mont Mitake Parc de Shinjuku
Le parc de Shinjuku & vue en haut du mont Mitake

Je voulais aussi profiter de la période des koyo, nom japonais que l'on donne pour le changement de couleurs des arbres en automne, et de ce côté-ci, j'ai pu pleinement en profiter. Les dégradés de couleurs étaient superbes et je vous prépare, pour l'occasion, une galerie photo sur le sujet. Si vous lisez l'article quelque temps après, il se peut qu'elle soit déjà publiée.

La nourriture

J'ai fait aussi la découverte de nouveaux mets. Certains vont me laisser un très beau souvenir, pour d'autres c'est un peu moins le cas. Mais je n'ai aucune déception, car j'aime découvrir donc tout est positif. J'ai aussi fait l'expérience du natto, aliment japonais traditionnel à base de haricots de soja fermentés (source wikipedia). Soi-disant qu'il y a deux cas de figure : soit l'on aime, soit l'on déteste. J'en ai mangé. Je ne peux pas dire que cela est extraordinaire, mais ce n'est pas non plus mauvais. J'en ai même racheté après ma première dégustation. J'ai du mal à identifier le goût réel, mais je ne trouve pas cela déplaisant à manger.

Le fameux Natto
Le fameux Natto

Mon évolution

Les voyages, seul, forgent aussi une personne et surtout cela permet de mieux se connaître. Dix jours avant d'arriver, je n'avais toujours pas de logement et je voulais laisser place à l'imprévisible. J'ai fait face à différentes difficultés, j'ai découvert de belles choses, j'ai fait l'expérience de moment guère confortable au début, mais qui ne le sont plus maintenant et j'ai fait de belles rencontres. J'ai aussi appris à mieux me connaître et à voir mes forces et faiblesses. N'étant jamais parti seul dans un pays, cela a été le grand saut, mais un très beau saut. Je ne regrette en aucun cas de l'avoir fait et de faire face, au quotidien, à mes peurs. J'ai dépassé à de nombreuses reprises mes zones de confort et j'en ai que mieux grandi. C'est la magie des voyages. ^^ En 2 mois, je ne suis plus tout à fait le même qu'en partant, en mieux.

Les langues

Concernant mes lacunes en langue, chaque jour depuis un mois, 1 h à 1 h 30 de japonais et d'anglais sont au programme et déjà les progrès sont présents. C'est une petite victoire pour moi. On continue donc de persévérer dans cette voie. Mais note à moi-même : oser parler, même si je fais des erreurs.

Donc si vous venez en touriste au Japon, pas d'inquiétude, l'anglais suffira pour se faire comprendre. Si vous pouvez apprendre quelques bases de japonais, c'est encore mieux. Mais si vous venez sur le long terme, tel un PVT, éviter de faire comme moi et de venir avec un anglais bancal. Car même si les Japonais ne parlent pas très bien anglais, cela peut grandement aider dans de nombreuses situations. Le mieux, bien sûr, étant de parler le japonais. Mon conseil sur le sujet : l'apprentissage, c'est bien, mais la pratique, c'est encore mieux.

Donc si vous apprenez, comme je l'ai fait, avant de venir, pratiquer un maximum en France. J'ai les règles de grammaire, mais former une phrase, c'est tout autre chose. ^^ Je vous assure qu'il n'y a rien de plus frustrant que de ne pas pouvoir exprimer ses idées.

Bye bye Tokyo

Ce fut un nouveau mois très enrichissant. Mais Tokyo, c'est terminé pour moi. Cela reste quand même une ville chère et même sans cela, je ne suis pas un adepte des grandes villes. Cela ne me déplaît pas, mais sur une courte période seulement. Vous aurez encore quelques articles jusqu'en janvier. Ils sont écrits et ils n'attendent que les différentes dates que j'ai prévues pour être publié.

Vue de Tokyo au Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo
Vue de Tokyo au Siège du gouvernement métropolitain de Tokyo

Mais avant de quitter la capitale japonaise, je souhaitais me faire un petit bain de foule et de building. J'ai donc terminé par Shibuya. Premièrement, car je n'avais jamais vu le chien Hachiko, même si j'étais déjà venu ici. Et comme l'histoire m'a énormément touché, je me devais de le voir au moins une fois avant de partir. Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous invite fortement à en apprendre davantage sur l'histoire de ce chien. Tout simplement belle et touchante ! Puis je voulais revoir le Shibuya Crossing. Mais je vous ai préparé un article sur le sujet, donc patience. ^^

Shibuya de nuit Statue du chien Hachiko à Shibuya
Shibuya de nuit avec la statue du chien Hachiko

Tokyo est une capitale bouillante et qui ne dort jamais, ou presque. Suffisant pour une courte période, je m'envole maintenant pour une nouvelle ville : Fukuoka !

Levé à 2 h 45, prévoyant, peut-être un peu trop, décollage à 9 h 23, atterri à 11 h 30, Fukuoka je suis là !

En attendant le train
En attendant le train

Arrivé à l'aéroport de Narita Une petite touche de fromage à Narita
Arrivé à l'aéroport & une petite touche de fromage à Narita

En attendant l'avion à Narita
En attendant l'avion à Narita

Direction Fukuoka Arrivé à Fukuoka
Départ & arrivé

Direction Fukuoka Arrivé à Fukuoka
Mon premier repas à Fukuoka

J'ai mangé, par un pur hasard, à Takara à Tenjin dans le centre commercial Solaria. Je ne peux que vous conseiller d'y aller ! Je viens d'arriver dans cette ville et je reçois déjà un bel accueil. Le personnel est vraiment gentil, puis surtout j'ai trouvé que c'était vraiment bon. Je vous indique leur Facebook si vous êtes intéressé : Takara Tenjin.

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité

Japan World : Voyage utilise des cookies afin d'améliorer le site web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Pour en savoir davantage sur l'utilisation des cookies : Mentions Légales.