mercredi, 13 décembre 2017 18:00

Randonnée au Mont Tsukuba

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Comme il fait beau, une journée randonnée est programmée non loin de Tokyo.

Informations pratiques

Sur la carte :

Pour s'y rendre :

  1. Vous rendre à Tsukuba Station.
  2. Une fois sur place, vous rendre à l'emplacement 1 des arrêts de bus.
  3. 40 minutes plus tard vous arrivez à Tsukubasan Shrine pour 720 ¥ (~ 5 € 40).

Deux choix d'arrêt s'offrent à vous  dans le bus :

  • Tsukubasan Shrine
  • Tsukubasan Tsutsujigaoka

Le premier arrêt vous emmène devant le torii où vous pouvez soit décider de faire la randonnée à pied ou bien prendre le cable car.

Le second arrêt vous emmène au Rope Way.

Sur le Mont Tsukuba :

  1. Hauteur : 870 mètres
  2. 2 pics : Nyotai-san à 877 mètres et Nantai-san à 871 mètres
  3. Durée de la randonnée : la journée
  4. Chaussures conseillées : chaussures de marche

Début de la randonnée

Après 1 h 20 de train, direction l'arrêt de bus à l'emplacement 1. Parti à 9 h de l'arrêt de bus, il faudra à ce dernier 40 minutes pour que je me retrouve devant le torii qui indique le début du sanctuaire et donc de ma randonnée au Mont Tsukuba.

Départ pour Mont Tsukuba à l'arrêt de bus Torri du Mont Tsukuba
Départ pour Mont Tsukuba

Magnifique sanctuaire qui m'accueille. J'aime beaucoup le lieu, paisible et empreint d'une beauté automnale. Après avoir fait le tour et admirer les lieux, il est 10 h et j'entame l'ascension. Mais avant cela, j'ai deux choix possibles qui s'offrent à moi : le sentier Miyukigahara pour arriver au pic Nantai ou bien Shirakumobashi pour le pic Nyotai. Je regarde la carte et je constate que l'on peut rejoindre l'un ou l'autre à moment donné. J'opte alors pour le premier, je redescendrai par le second.

Sanctuaire du Mont Tsukuba Sanctuaire du Mont Tsukuba Sanctuaire du Mont Tsukuba Carte du Mont Tsukuba
Sanctuaire et carte du Mont Tsukuba

Le sentier Miyukigahara

Entrée du sentier Miyukigahara
Entrée du sentier Miyukigahara

La montée

C'est très physique et cela commence dès le début. Cela grimpe bien. Des pierres ou des racines, avec de temps en temps des rondins de bois aménagés en guise d'escalier, fort heureusement, seront présentes tout le long de la marche.

Début de la marche du sentier Miyukigahara Début de la marche du sentier Miyukigahara Début de la marche du sentier Miyukigahara
Début de la marche du sentier Miyukigahara

Entouré d'arbres, la montée se fait au vent frais, mais qu'importe, je suis bien équipé. Je marche relativement vite, si je me compare à ceux que je dépasse, mais je suis dans mon rythme. Au fil de la marche, vous pourrez retrouver de nombreux endroits pour vous arrêter et vous reposer tout en pique-niquant. De temps en temps, certains marcheurs descendent avec pour la majorité un kon'nitchiwa (bonjour) comme dans nos chères montagnes françaises. On ne change pas les bonnes habitudes. Bien sûr, tout est accompagné du bruit des oiseaux.

Sentier Miyukigahar Sentier Miyukigahar Sentier Miyukigahar
Sentier Miyukigahara

Marche rude, mais très plaisante, il me faut 1 h 15 pour arriver au premier palier. Puis 1 h 30 pour le sommet final. Le premier palier laisse place à une vue dégagée sur la plaine avec des magasins et un petit observatoire. Je ne m'y attarde pas trop, je vais revenir pour manger.

Air du Mont Tsukuba Air du Mont Tsukuba Vue en haut du Mont Tsukuba Vue en haut du Mont Tsukuba
Air du Mont Tsukuba avec sa vue

Pic Nantai

Je termine donc mon ascension en montant au sommet du Mont Nantai. Je suis accueilli par un petit sanctuaire où l'on retrouve à côté sa boutique pour acheter tout ce qui est en lien au spirituel. Puis la vue s'ouvre à mes yeux. Cette fois-ci, elle est de l'autre versant.

Sentier du pic Nantai Sanctuaire du pic Nantai
Sentier et sanctuaire du pic Nantai

Du béton et des barrières permettent de profiter du panorama avec des arbres en face de moi. Vue sur le Mont Fuji, j'arrive à le voir malgré la brume, le brouillard ou bien la pollution, je ne sais pas vraiment. Puis la Sky Tree est aussi visible. Magnifique panorama sur la plaine, je peux voir à perte de vue. Je profite des lieux durant 30 minutes.

Panorama au pic Nantai Panorama au pic Nantai Panorama au pic Nantai
Sentier et sanctuaire du pic Nantai

À table

Il est 12 h, je redescends. C'est l'heure de manger. Repas très simple, mais cela me convient parfaitement. Prix 980 ¥ (~ 7 € 40). Je mange avec vue sur la plaine. C'est des plus agréable.

Repas au Mont Tsukuba Repas au Mont Tsukuba
Repas au Mont Tsukuba

L'observatoire

Comme l'observatoire se trouve juste au-dessus du restaurant, j'en profite pour m'y rendre.

Observatoire Mont Tsukuba Vue en haut de l'observatoire Mont Tsukuba
Observatoire du Mont Tsukuba

Le pic Nyotai

13 h, je décide de reprendre la route afin d'aller au pic Nyotai. Ceci dans le but de pouvoir profiter plus longuement du lieu et de ne pas être obligé de me presser à cause de la nuit qui tombe rapidement en hiver. Pensant devoir faire une longue marche, il ne me faudra guère plus de 20 minutes pour atteindre ma destination.

Arrivée sur le pic Nyotai Sanctuaire du pic Nyotai Sanctuaire du pic Nyotai
Arrivée et sanctuaire du pic Nyotai

J'avais déjà beaucoup apprécié la précédente vue, mais dans le cas présent... c'est juste... ouahou ! Un magnifique panorama s'ouvre sous mes yeux juste après le passage d'un sanctuaire. Aucune barrière, ni protection, c'est sur les pierres que le randonneur s'assoie et profite du décor. Cela valait le coup de venir ! C'est splendide et avoir ce panorama à perte de vue... je n'ai pas de mots. J'aime la marche et les randonnées, et quant au bout de l'effort j'ai ce genre de récompense, cela n'a pas de prix. Je suis très content d'avoir choisi cette destination pour aujourd'hui.

Panorama au pic Nyotai Panorama au pic Nyotai Panorama au pic Nyotai
Panorama au pic Nyotai

C'est maintenant le moment de graver ce souvenir, pour commencer dans des photos et vidéos. Mais cela n'est pas le plus important. C'est dans ma mémoire maintenant que ce paysage, qui m'est donné la chance d'admirer, doit rester gravé. ^^ Je m'assieds et je laisse mon regard le parcourir de droite à gauche. La brise est fraîche, le soleil réchauffe et les Japonais s'exclament de surprise et de joie en voyant ce panorama. De la plaine d'un côté où au milieu se trouvent des bourgades et des villes, le Mont Fuji et la mer au fond, cela fait une belle carte postale. De l'autre côté des forêts à perte de vue où les couleurs d'automne sont encore bien présentes. Cela donne droit à un beau dégradé.

Panorama au pic Nyotai Panorama au pic Nyotai Panorama au pic Nyotai
Panorama au pic Nyotai

J'ai envie de rester aussi longtemps que je le peux. De nouvelles photos, je reste là en silence à apprécier ce moment pour une dernière fois. J'échange quelques mots avec la femme qui se trouve juste à côté de moi : きれいね!  はいきれいな! (C'est beau, n'est-ce pas ? Oui, c'est beau !) Après les phrases d'usage, elle quitte les lieux avec un grand sourire. Furtif moment d'échange, mais il est des plus agréable.

Panorama au pic Nyotai Panorama au pic Nyotai Panorama au pic Nyotai

Panorama au pic Nyotai

La descente par le sentier Shirakumobashi

14 h 30, il est temps de quitter les lieux. Un dernier regard et j'amorce la descente, mais de l'autre versant. Dur, dur, j'étais content d'être arrivé. 15 h 40, 1 h 10 de descente, c'est honorable. Mes jambes commençaient à demander du repos. Une dernière visite au sanctuaire et direction l'arrêt de bus.

Descente par le sentier Shirakumobashi Descente par le sentier Shirakumobashi Descente par le sentier Shirakumobashi Descente par le sentier Shirakumobashi Descente par le sentier Shirakumobashi Descente par le sentier Shirakumobashi
Descente par le sentier Shirakumobashi

2 h 20 plus tard, je suis chez moi, une douche, un bon repas et dodo.

Mon avis

Ce fut une très belle journée. J'ai profité d'une belle météo afin de sortir. Cette randonnée n'est pas donnée à tout le monde. Très sportive, à moins de prendre le cable car ou le rope way, il faut tout de même une certaine condition physique. Puis à ceci, je conseille fortement d'être équipé de bonnes chaussures. On a vite fait de glisser.

Un incontournable ? Peut-être pas, du moins si vous venez en tourisme, il y a, pour moi, mieux. Cependant, j'ai énormément apprécié tant la montée, j'aime tout ce qui demande une certaine condition physique et qui soit un peu sportive, que la vue proposée, mais cela reste quand même de la plaine. Si le ciel est dégagé, vous aurez peut-être la chance de voir le Mont Fuji.

Au final, cela va varier en fonction des goûts de chacun. Mais avec les photos de l'article, vous pouvez commencer à vous faire une idée plus précise des lieux.

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité

Japan World : Voyage utilise des cookies afin d'améliorer le site web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Pour en savoir davantage sur l'utilisation des cookies : Mentions Légales.