dimanche, 06 mai 2018 18:00

Deux jours à Beppu (1/2)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aujourd'hui direction Beppu et ses sources chaudes qui font la renommée de la ville.

Informations pratiques

Sur la carte :

Pour s'y rendre depuis Fukuoka :

  • Vous avez l'option du train. Mais vous devrez prendre plusieurs lignes et cela vous en coûtera en moyenne 5 770 ¥ (~ 43 € 50).
  • La seconde option reste le bus, plus économique vous mettrez le même temps que le train, voire moins la majeure partie du temps, et c'est direct sans escale pour 5650 ¥ (~ 42 € 60) l'aller/retour.

Réserver vos billets de bus :

  • Rendez-vous à la station de Tenjin.
  • Quand vous serez à la station de bus, il suffit de rendre sur les machines prévues pour réserver les billets de bus. La machine peut être mise en en anglais donc n'ayant aucune crainte. Puis au besoin un agent sera là pour vous aider.
  • Quel arrêt prendre ? J'ai souhaité, pour ma part, aller jusqu'au terminus : Beppu-kitahama (別府北浜) . Question de simplicité, mais cela reste assez loin des enfers.

Site Internet de la compagnie de bus :

Sur le départ

Je décide de quitter Fukuoka pour deux jours et de me rendre à Beppu.

J'ai acheté deux jours avant mes billets pour un départ le lundi à 7 h 50. Alors que j'attends derrière une file, j'ai bien failli rater mon bus... Je pensais qu'ils patientaient pour monter dans le même bus que moi, mais en fait ils en attendaient un autre.

Départ pour Beppu en bus Départ pour Beppu en bus
Départ pour Beppu en bus

À une minute près, 7 h 50 je pars de Fukuoka. 10 h 17 j'arrive à Beppu. Fatigué, je n'ai pas pu profiter de la route et de ses paysages ayant dormi pendant les trois quarts du trajet.

Ayant fait le choix du terminus, je ne serais pas vous dire si cela est le meilleur. Mais pour information, en bus je me trouve à 40 minutes des enfers.

Informations sur les enfers

Beppu est connu pour ses onsens et notamment ses 8 enfers. Impossible de s'y baigner, on peut cependant en profiter en les admirant.

Tarifs :

  • 400 ¥ (~ 3 €) / enfer ou 2000 ¥ (~ 15 €) pour tous.
  • Ouvert de 8 h à 17 h.

Mon choix :

  • J'ai opté pour le livret à 2,000 ¥ pour au final en faire six sur huit. J'ai donc été rentable en le choisissant.

Kamado Jigoku

Sur la carte :

Je me rends au premier de ma liste : Kamado Jigoku.

L'entrée du Kamado Jigoku
L'entrée du Kamado Jigoku

Dès l'entrée je suis accueilli par une boutique.

La boutique au Kamado Jigoku
La boutique au Kamado Jigoku

Puis juste après une petite montée où différents bassins sont présents, le plus important de tous se découvre à mes yeux. Ces sources vont de 85° à 95° autrement dit cela chauffe un petit peu. Il vaut mieux ne pas faire un plongeon. smile

Les sources du Kamado Jigoku Les sources du Kamado Jigoku
Les sources du Kamado Jigoku Les sources du Kamado Jigoku
Les sources du Kamado Jigoku
Les différentes sources du Kamado Jigoku

Il est d'un bleu... C'est splendide. Cette matière blanche est composée de Si02 et des précipitations de l'onsen. On estime qu'il a fallu plus de 70 ans pour qu'une telle matière blanche se produise. C'est vraiment beau ! Autrement sur les photos vous n'avez pas les odeurs et fort heureusement, car cela sent vraiment bien l'œuf pourri. Cela est dû au soufre. 

Les personnes du staff font un test : il souffle sur une cigarette et le tabac donne une réaction dans la source chaude. De la fumée fait son apparition. Je présume que cela est sans doute dû à une réaction chimique.

Les sources du Kamado Jigoku Les sources du Kamado Jigoku
Le test de la fumée de cigarette

Aimant le lieu, je fais le tour à plusieurs reprises. Une petite boutique qui vend des produits cuits grâce à la source est présente avec en face son bain de pieds, que l'on appelle ashiyu en japonais. Finalement, je craque pour un maïs à 350 ¥ (~ 2 € 65). C'est très bon. Cuit grâce aux sources, je ne sens aucune odeur de cette dernière, mais le vrai goût du maïs.

Le ashiyu au Kamado Jigoku Le maïs au Kamado Jigoku
Le ashiyu et le maïs cuit grâce aux sources

Je termine par me retrouver devant un soufre qui sort à 100°. Les lunettes n'ont pas apprécié : mode buée.

Pour un premier enfer, je suis agréablement surpris. Il est superbe !

Umi Jigoku

Sur la carte :

Je continue ma route, direction Umi Jigoku.

L'entrée du Umi Jigoku
L'entrée du Umi Jigoku

Accueillie par un magnifique bassin entouré de verdures et en fond la fumée avec un bruit qui arrive à mes oreilles.

L'entrée du Umi Jigoku L'entrée du Umi Jigoku
L'entrée du Umi Jigoku

Mais avant de savoir quoi il en retourne réellement, je suis obligé de passer par la boutique et sa galerie d'art qui se situe à l'étage. Galerie que je ne vais pas visiter. Pour qu'ensuite le spectacle s'ouvre à mes yeux...

La boutique du Umi Jigoku La boutique du Umi Jigoku
La boutique du Umi Jigoku

C'est un réel coup de cœur !! Entouré de verdures, le jet d'eau crée une sacrée vapeur avec l'odeur qui va avec, mais je commence à m'y habituer et je ne fais plus trop attention.

C'est réellement splendide ! Un peu plus haut un petit sanctuaire shintoïsme est présent. J'en profite pour monter.

Umi Jigoku  Umi Jigoku
Umi Jigoku

Après être redescendu, je m'assieds sur le banc prévu à cet effet et je reste juste là, présent, à admirer le spectacle. C'est beau. Je sais je me répète, mais la nature fait réellement bien les choses !

Umi Jigoku  Umi Jigoku
Umi Jigoku


Umi Jigoku en vidéo

Vous trouverez un petit jardin dans les hauteurs ainsi qu'un bain pour les pieds. Après être resté un petit moment et avoir craqué sur une spécialité au citron vert, je me dirige vers le troisième.

Umi Jigoku  Umi Jigoku
Umi Jigoku

Oniishi Bozu Jigoku

Sur la carte :

Cela sera Oniishi Bozu Jigoku.

Oniishi Bozu Jigoku
L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku

Celui-ci est complètement différent. Il n'est pas spectaculaire avec de grands jets d'eau, il est plus dans la terre avec ces petits cercles qui font "plop" "plop". Mais une vidéo et des photos seront de meilleures explications.

Accueillie par un beau jardin, plusieurs bassins sont présents avant le principal qui se trouve dans les hauteurs.

L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku
L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku
L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku
L'entrée du Oniishi Bozu Jigoku

C'est le bruit des oiseaux qui accompagne ma contemplation. Bien moins spectaculaire, il n'en reste pas moins intéressant et change du lot de par sa manière d'être présenté.

Le Oniishi Bozu Jigoku Le Oniishi Bozu Jigoku
Le Oniishi Bozu Jigoku Le Oniishi Bozu Jigoku
Le Oniishi Bozu Jigoku


Oniishi Bozu Jigoku en vidéo

Je ne reste pas très longtemps, le temps m'étant compté si je ne veux pas trop courir pour les suivants.

Shiraike Jigoku

Sur la carte :

Pour le quatrième, je me rends au Shiraike Jigoku.

Shiraike Jigoku
L'entrée du Shiraike Jigoku

Un aquarium est présent avec différentes espèces dont des piranhas. Habituellement, je me refuse d'aller dans des endroits où les animaux sont enfermés, mais j'ignorais y voir dans celui-ci des animaux. J'ai fait en sorte de ne pas aller dans ceux où ils sont présents, mais celui-ci m'a échappé. Tant pis pour moi. ^^

Shiraike Jigoku Les piranhas au Shiraike Jigoku
L'entrée du Shiraike Jigoku et ses piranhas

Autrement, il n'y a rien de spectaculaire en comparaison des autres. Je suis un peu déçu, mais il faut avouer que les précédents, c'était du haut vol.

Shiraike Jigoku Shiraike Jigoku
Le Shiraike Jigoku


Shiraike Jigoku en vidéo

Après cela, il est temps de se rendre au cinquième : Chinoike Jigoku.

Chinoike Jigoku

Sur la carte :

Google Map m'indique 2 kilomètres 5 de distance. J'aime la marche, let's go à pied. Passage par la campagne avec de splendides panoramas, très agréable, j'arrive après de nombreuses minutes devant ma destination.

Sur la route pour Chinoike Jigoku Sur la route pour Chinoike Jigoku
Sur la route pour Chinoike Jigoku

De nouveau une entrée qui se fait par la boutique.

L'entrée du Chinoike Jigoku La boutique du Chinoike Jigoku
L'entrée du Chinoike Jigoku et sa boutique

Puis une vaste place se dresse avec à gauche de quoi faire un bain de pieds avec en fond une musique qui tourne en boucle.

Chinoike Jigoku Ashiyu du Chinoike Jigoku
L'entrée du Chinoike Jigoku avec son bain de pieds

Ce jigoku est le plus ancien, naturel du Japon. La couleur est rouge, car cet endroit est une zone argileuse de couleur rouge. Cette dernière se dissous dans l'eau bouillante. Cette eau est utilisée comme colorant et convient également aux maladies de la peau.

Chinoike Jigoku Chinoike Jigoku
L'entrée du Chinoike Jigoku avec son bain de pieds

Je décide de prendre de la hauteur et c'est encore plus beau ! Sable de plage à l'exception que l'on ne peut pas s'y baigner à cause de la haute température. Ce rouge dénote des précédents. Ce qui lui apporte son originalité.

Chinoike Jigoku
Le Chinoike Jigoku vu d'en haut

Avant de partir, comme je ne l'ai pas fait dans les précédents, je me décide à prendre un petit bain de pieds. C'est fort agréable. Je ne boude pas mon plaisir !

Bain de pied au Chinoike Jigoku
Bain de pied au Chinoike Jigoku

Tatsumaki Jigoku

Sur la carte :

Je termine ma journée par le Tatsumaki Jigoku. Une nouvelle fois c'est par une boutique que je débute ma visite. Décidément, il les aime leurs boutiques. ^^

Tatsumaki Jigoku La boutique du Tatsumaki Jigoku
L'entrée du Tatsumaki Jigoku avec sa boutique

Petit jardin dans les hauteurs, un seul onsen est présent.

Tatsumaki Jigoku Tatsumaki Jigoku
Tatsumaki Jigoku Tatsumaki Jigoku
Le Tatsumaki Jigoku avec son jardin dans les hauteurs

Mais la différence avec les autres, c'est qu'il y a des heures de prévues pour que l'eau jaillie. Cela varie entre 30 et 40 minutes.. Verdict : j'ai attendu 30 minutes pour au final... rien de bien extraordinaire. J'en ressors même déçu. Je ne vous recommande pas celui-ci, du moins d'en faire une priorité. Certes c'est joli, mais en comparaison du Umi Jigoku, par exemple, c'est le jour et la nuit.

Tatsumaki Jigoku
Tatsumaki Jigoku Tatsumaki Jigoku
En attendant le jet du onsen au Tatsumaki Jigoku

L'hôtel

Beppu Daiichi Hotel

Après cette belle journée, et avec mon sac à dos, il est temps d'aller à l'hôtel. J'ai opté pour un qui se trouve proche de la gare de Beppu : le Beppu Daiichi Hotel.

Beppu Daiichi Hotel
Beppu Daiichi Hotel

Hôtel des plus basiques, cela est un buisness-hôtel comme il peut en exister.

Le hall du Beppu Daiichi Hotel
Le hall du Beppu Daiichi Hotel

Ma chambre donne droit à un free smartphone, un adaptateur pour les prises électriques, une tasse de thé, un frigo et une bouilloire, ainsi qu'une télévision. Mais petit bémol : la vue. Celle que j'ai, n'est guère jolie. Puis de temps en temps, j'ai le bruit du train.

N'étant pas de nature difficile, cela me convient parfaitement. Cela sera parfait pour une nuit.

Ma chambre au Beppu Daiichi Hotel Ma chambre au Beppu Daiichi Hotel Ma chambre au Beppu Daiichi Hotel
Ma chambre au Beppu Daiichi Hotel
Ma chambre au Beppu Daiichi Hotel

Question rapport/qualité prix : 

  • 5,300 ¥ (~ 40 €) la chambre.
  • 800 ¥ (~ 6 €) le petit-déjeuner (en option).
  • => 6,100 ¥ (~ 46 € la nuit)

Hôtel non-fumeurs, j'ai été surpris d'entendre dans le hall une radio de musique classique suisse. Entendre le Français dans un tel lieu, cela fait bizarre. ^^

Réserver

Si vous souhaitez réserver, vous pouvez le faire par l'intermédiaire du site de réservation :

Logo du site web Agoda

Takegawara Onsen

Autrement Beppu est quand même la ville des onsens. Donc pour bien terminer ma journée, je me dirige à Takegawara Onsen.

Sur la carte :

Horaires :

  • de 6 h 30 à 22 h 30

Tarif :

  • 100 ¥ (~ 0 € 75)

Attention : pour un tel tarif, on ne donne pas de serviettes, shampoings, etc. C'est à vous de les amener ou bien vous payez le prix pour que l'on vous les fournisse.

Takegawara Onsen à Beppu
Le Takegawara Onsen

Le bâtiment d'extérieur est d'époque, tout comme son intérieur. J'ai choisi celui-ci, car il est proche de mon hôtel et comme il était tard, je ne voulais pas trop me prendre la tête pour me rendre à 30/40 minutes de bus. Mais si vous, vous avez le temps, essayer d'en trouver un meilleur. Je ne dis pas qu'il ne faut vraiment pas s'y rendre, mais il reste très classique et basique.

Le hall du Takegawara Onsen à Beppu
Le hall du Takegawara Onsen

Ce qu'il faut savoir, pour ceux qui me connaissent ils le savent très bien, mais je ne supporte pas la chaleur. Je suis un homme du froid, donc quand je plonge dans un onsen très chaud... c'est trop chaud. laughing laughing J'ai dû me refroidir à de nombreuses reprises avec de l'eau froide. Mais je dois bien l'avouer, c'est relaxant et cela fait du bien.

Le repas

Je termine cette belle journée par un miso ramen à 640 ¥ (~ 4 € 80).

Miso Ramen à Beppu
Miso ramen

Conclusion

Ce fut une très belle première journée. Je ne vais pas répéter ce que j'ai énoncé précédemment, mais certains Jigoku valent plus le coup que les autres. Après cela varie en fonction des goûts et des couleurs de chacun. Vous avez mon avis sur le sujet et avec les différentes photos et vidéos, j'espère que cela va vous permettre d'aller visiter ceux pour lesquels vous êtes plus attirés.

Une bonne fatigue m'est tombée sur les 22 h et je décide naturellement de rejoindre Morphée. La journée de demain dans un prochain article. wink

 

Autre(s) journée(e) liée(s) à l'article :

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité

Japan World : Voyage utilise des cookies afin d'améliorer le site web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus de détails…