mercredi, 07 février 2018 18:00

Setsubun à Fukuoka

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aujourd'hui au Japon on fête l'arrivée du printemps.

Un peu d'explication

Fête nationale japonaise du nom de Setsubun, elle a lieu tous les 3 février pour célébrer l'arrivée du printemps. Mais le printemps ce n'est pas le 21 mars ? undecided C'est pour cette raison que j'ai souhaité en apprendre davantage. C'est en fait basé sur l'ancien calendrier lunaire chinois.

Mais en quoi consiste la journée ?
On jette sur les démons des haricots dans le but de les faire fuir, pour ceux qui se sont installés, tout en prononçant les mots suivants : Oni, wa soto ! Fuku wa uchi ! (Dehors les démons ! Dedans le bonheur !)

Une fois lancé, il faut en manger autant que son âge, voir un de plus pour avoir la santé et une meilleure vie, ainsi que de la chance. Enfin, on termine la soirée en mangeant un ehômaki.

Setsubun à Fukuoka

À table

Pour cette journée, j'ai décidé de me rendre au sanctuaire Kushida. Mais vous commencez à me connaître et donc avant chaque début d'excursion, il ne faut jamais partir le ventre vide. smile

Petit arrêt au restaurant de tempura : Tempura Tendon Tenya Asakusa Tokyo.

Mon choix se portera sur le menu de Tempura de Légume avec champignon maitake, aubergine, citrouille, haricots verts, patate douce, racine de lotus.

Menu de tempura de légumes au Tempura Tendon Tenya Asakusa Tokyo à Fukuoka
Menu de tempura pour 740 ¥ (~ 5 € 40)

Je ne suis pas un fan inconditionnel des fritures, et des donc des Tempura, mais je dois avouer, pour l'amoureux des légumes que je suis, que c'était vraiment bon.

Le sanctuaire Kushida

Après avoir bien mangé, je me rends au sanctuaire. Cependant, quand j'arrive sur place... il y a un tout petit peu de monde. laughing

Le sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Le sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Néanmoins, je décide quand même d'entrer et de voir comment cela se passe à l'intérieur.

C'est encore pire que l'entrée. Mais après tout cela est normal. C'est une fête importante, donc tout les japonais se réunissent pour la célébrer. Mais pour être franc, pour moi, cela fait un peu trop.

Le sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Le sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Je décide quand même de rester un petit moment. De nombreux stands sont présents : spirituels, nourritures et boissons, entre autres, sont au rendez-vous.

Stands au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Stands au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Stands au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

L'endroit pour le lancer de haricot est aussi rempli de monde.

L'endroit pour le lancer de haricot au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka L'endroit pour le lancer de haricot au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka L'endroit pour le lancer de haricot au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
L'endroit pour le lancer de haricot au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Il en est de même pour aller faire une prière.

Attente pour aller faire une prière au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Attente pour aller faire une prière au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Je fais le tour et je décide finalement, n'étant point agréable pour moi, de quitter les lieux plus tôt que ce que j'avais prévu.

Au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Au sanctuaire Kushida lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Le temple Tocho-ji

C'est alors que je me dirige vers le temple Tocho-ji. Je vous en avais déjà parlé dans un précédent article. Si vous ne l'avez pas lu, je vous y invite à le faire : le temple Tocho-ji à Fukuoka.

Entrée du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Entrée du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Quelques stands sont présents sur ma droite à l'entrée.

Stands du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Stands du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Stands du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Stands du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Puis, alors que j'avais vu la cour vide lors de ma première visite, cette fois une estrade a été montée afin de faire le lancer de haricot. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il y en a à des heures différentes, donc si vous vous y rendez lors de cette journée, vous n'êtes pas obligé de vous presser et de venir à heure fixe.

Quand j'arrive, ils s'apprêtent justement à faire le lancer. Je suis donc arrivé au bon moment.

Je vous laisse vivre le moment en photos et en vidéo.

Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Le lancé de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Le lancer de haricots au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka


Le lancer de haricots en vidéo au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Ceci passé, je déambule dans l'enceinte. Un feu est présent pour y brûler ses amulettes, puis la magie de la nature étant, quelques fleurs ont fleuri. Quelle belle synchronicité !

Début de printemps au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Début de printemps au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Début de printemps au temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

Puis qui dit événement religieux, dit moment de cérémonie et de recueillement.

Je n'ai pas pris de photos de l'intérieur préférant, comme à mes habitudes, laissé cela au moment présent et n'ayant aucune envie de figer ce moment de recueillement dans le temps.

J'ai acheté de l'encens et un cierge pour 50 ¥ (~ 0 € 36) puis je suis entré dans le temple. Habituellement, on peut bien sûr entrer dans l'enceinte, mais on ne peut monter l'estrade qui nous rapproche du cœur, cette dernière étant réservée aux moines. Mais aujourd'hui, exceptionnellement, on le peut.

Ce fut un magnifique moment d'un point de vue spirituel dont les mots ne peuvent le décrire.

Je décide par la suite de déambuler dans l'enceinte. Puis à côté du temple, un petit magasin est présent pour la vente de différents produits.

Magasin à côté du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Magasin à côté du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka Magasin à côté du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka
Magasin à côté du temple Tocho-ji lors du Setsubun 2018 à Fukuoka

En fin de soirée, vers 16 h 30 (n'ayant pas regardé l'heure cela reste une approximation) une cérémonie bouddhiste a lieu. Je reste juste présent et je m'imprègne de ce moment afin de la garder au sein de ma mémoire.

Verdict

Ce fut un très bel après-midi. Je suis venu au Japon pour en apprendre davantage sur ce pays qui me fascine. Aujourd'hui je suis comblé. Très curieux de ces traditions qui perdurent dans le temps au sein de l'archipel nippon, je suis très heureux et content d'avoir eu la chance de partager ce petit moment avec les Japonais. Je comprends aussi davantage, de par le nombre de personnes présentes et les cérémonies, toute l'importance que les Japonais ont pour leurs traditions, et cela est tout à leur honneur. Je le savais, mais entre la lecture et le vécu, ce sont deux mondes bien différents, ou presque.

Simple bloggeur, j'espère que cet article vous donnera vous aussi l'envie de vivre, le temps d'une journée ou d'un après-midi, un moment de fête et de partage que cela soit à Fukuoka ou ailleurs. Petits moments de joie, de convivialité et de simplicité tout ceci dans la sérénité des moments de recueillements.

 

Autre(s) journée(e) liée(s) à l'article :

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité