dimanche, 12 novembre 2017 18:00

Sky Circus, Tokyo City View et TV Asahi

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Nouvelle journée qui s'annonce. Le ciel est un peu gris avec un petit vent frais.

Sunshine City

Direction ce matin Ikebukuro et Sunshine City afin de me rendre à son observatoire. Temple de la société de la consommation, je déambule dans les allées et les étages : Pokemon Center, J-World Tokyo, Donguri (Ghibli), habillement, restauration et j'en passe. Mais aussi un théâtre et un musée. Bref, vous trouverez un peu de tout et si vous avez de l'argent, vous aurez de quoi vous faire plaisir.

Sunshine City Sunshine City
Sunshine City à Ikebukuro

C'est l'heure de manger

L'heure tourne, 12 h 45, je ne suis toujours pas allé à l'observatoire. Ce n'est pas grave, il est l'heure de manger. Mon choix s'arrête sur un restaurant à prédominance de soba. Mais à peine ai-je le temps de m'asseoir que l'on me demande de choisir ce que je souhaite manger. Manque de chance ce que j'ai choisi est en vitrine et sur la carte aucune image... je pars donc avec le serveur lui montrer ce que je souhaite pour mon repas.

Restaurant au Sunshine City Repas dans un restaurant au Sunshine City
Devanture d'un restaurant au Sunshine City et un des plats mangé dans ce dernier

Après avoir très bien mangé, entouré de salaryman et de touristes, direction les hauteurs et l'étage n°60 de Sky Circus du Sunshine 60.

Sky Circus

Billetterie du Sky Circus Ascenseur du Sky Circus
Billetterie et ascenseur du Sky Circus à Sunshine City à Ikebukuro

J'achète mon ticket, pour 1,200 ¥, et direction l'ascenseur qui se trouve à 50 mètres des guichets. Une fois à l'intérieur, la montée est des plus rapide avec une pointe à 600 mètres par seconde. Cela remue un peu.

À l'arrivée un très bel accueil, comme les Japonais savent le faire. Je suis ensuite amené dans une pièce, avec les autres visiteurs, où une petite animation a lieu. Les photos sont interdites. Cela n'a rien d'extraordinaire. Je n'en ai pas bien vu l'intérêt. Après ce court moment, à peine 5 minutes, se dresse en face de moi le clou du spectacle.

Intérieur du Sky Circus Intérieur du Sky Circus
Intérieur du Sky Circus à Sunshine City à Ikebukuro

Un superbe panorama qui s'étend à perte de vue. Je suis agréablement surpris. Je ne m'attendais pas à cela. Circulaire, différents points de vue sur la capitale sont proposés. Je profite du moment pour prendre une centaine de photos (je suis un maniaque du clicher même si je suis très loin d'être un professionnel.).

Vue au Sky Circus Vue au Sky Circus Vue au Sky Circus
Vue en haut du Sky Circus à Sunshine City à Ikebukuro

De nombreuses animations sont proposées, certaines sont réellement amusantes, d'autres un peu moins, mais chacune à son charme. On y retrouve des miroirs grossissant ou amincissant, des miroirs où l'on disparaît, des animations où au toucher quelque chose s'anime, etc. Il y en a pour tous les goûts et les âges.

En plus de la vue, on s'amuse, que demander de mieux.

Jeu des miroirs au Sky Circus Jeu des miroirs au Sky Circus
Exemples du jeu des miroirs au Sky Circus à Sunshine City à Ikebukuro

Durant ma visite, une employée m'a posé les questions habituelles quand on est touriste. Bref échange, et même s'il est resté professionnel, il s'est passé dans une excellente humeur, à échanger et à rire.

Enfin, en fin de parcours, des animations en réalités virtuelles sont proposées aux personnes présentes, dont moi. Cependant, il faut s'acquitter de quelques yens pour chacune, ce que je ne ferais pas. Mais au vu des sourires et des cris entendus, cela semble bien amusant. On retrouve aussi l'habituel coin boutique et restauration.

Animations en réalités virtuelles au Sky Circus Restauration au Sky Circus Restauration au Sky Circus
Animations et coin restauration au Sky Circus à Sunshine City à Ikebukuro

Après une petite heure sur place, je pars en direction de Roppongi pour un énième gratte-ciel. Dès mon arrivée, je ne fais que côtoyer le ciel et j'aime beaucoup ça.

Tokyo City View

Arrivé à Roppongi, je pars en recherche du bâtiment Mori. On ne peut pas le rater, il suffit presque de seulement lever la tête. Imposant, je me sens bien petit en levant ma tête au ciel. Des tours, des tours et des tours, Tokyo aime ça et celui-ci ne déroge pas à la règle. On retrouve juste en bas la fameuse araignée.

L'araignée à Roppongi Hills L'araignée à Roppongi Hills La tour Mori à Roppongi Hills
L'araignée et la tour Mori à Roppongi Hills

Après un bref passage aux informations pour connaître le chemin, je me dirige en direction du point de vente des tickets. Acquitté de 1,800 ¥, un ascenseur me mène dans les hauteurs à 250 mètres au 51e étage. Les portes s'ouvrent, après 20 mètres sur la droite, devant mes yeux se dresse une baie vitrée avec juste derrière une vue... juste ouahou ! Aujourd'hui est une journée où les vues qui me sont proposées m'ont tout simplement coupé le souffle.

Tokyo City View Tokyo City View
L'intérieur de la Tokyo City View

Splendide ! La vue est tout simplement splendide ! On peut voir au loin. Le lieu nous donne droit à un panorama de toute beauté et avec la baie vitrée, cela donne plus d'impact, car en plus de la vue sur la ville, on a le ciel qui est dégagé sans avoir un plafond juste au-dessus de notre tête. C'est ce qui fait clairement la différence. L'appareil photo chauffe au nombre de clichés fait. Si vous souhaitez vous y rendre, je ne peux que vous conseiller l'endroit.

Tokyo City View Vue en haut de la Tokyo City View Vue en haut de la Tokyo City View
Vue en haut de la Tokyo City View

Sur place, on retrouve l'habituelle photo prise par l'équipe sur place et pour l'occasion on peut s'habiller aux couleurs de halloween. Des sièges et des chaises sont présents afin que vous puissiez prendre le temps d'admirer le panorama qui se dresse devant vous. C'est ce que j'ai fait. Quand je suis dans les hauteurs, mon esprit peut très rapidement partir et voguer dans des contrées lointaines, ce qui fut le cas. Un sentiment de liberté fait surface. Revenu au moment présent, je continue d'admirer cette capitale qui s'étend devant mes yeux.

Moment de détente à la Tokyo City View
Moment de détente à la Tokyo City View

Je profite des lieux pendant 1 h. Moins est tout à fait possible. Vous gérez votre temps comme bon vous semble. Pour ma part, j'aime bien prendre mon temps et m'imprégner de la vue.

TV Asahi

Siège de la TV Asahi
Siège de la TV Asahi

Ceci fait, rapide passage au siège de la TV Asahi qui se trouve juste à côté. Il n'y a vraiment rien d'extraordinaire. Seul le rez-de-chaussée est ouvert. On y retrouve quelques "attractions", des jeux, des gashapon, des boutiques et de quoi se restaurer.

Partie visitable de la TV Asahi Partie visitable de la TV Asahi Partie visitable de la TV Asahi
Partie visitable de la TV Asahi

Je m'y suis rendu, car je souhaitais voir le siège de la chaîne qui diffuse des dramas que je regarde et vous proposer, dans le futur, un petit article sur Japan World - Japon, rien de plus. Et étant à côté, et n'ayant pas spécialement l'envie de revenir à Roppongi, j'ai profité de l'occasion.

Je rentre

Le temps m'est compté. J'ai rendez-vous ce soir à 18 h 30 à la guest house. Il est 17 h 10, j'ai à peu près 1 h de trajet. Il ne me reste plus qu'à croiser les doigts de ne pas me tromper ^^ (moi et mon légendaire sens de l'orientation et l'art de comprendre les transports Tokyoïtes.).

Plus de peur que de mal, je suis à l'heure et pour une fois, je ne rentre pas tard. Je vais pouvoir profiter de ma soirée au calme.

Ce fut une belle journée, pas trop épuisante et j'ai pu profiter de deux très beaux spots, avec un beau temps en bonus. Je ne peux que vous conseiller si vous êtes à la recherche de hauteur. Encore une journée d'excursion qui est menée à terme et dont je suis très content.

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité

Japan World : Voyage utilise des cookies afin d'améliorer le site web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Pour en savoir davantage sur l'utilisation des cookies : Mentions Légales.