mercredi, 24 janvier 2018 18:00

Le temple Tocho-ji à Fukuoka

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aujourd'hui, visite d'un temple au cœur de la ville.

Mais avant de s'y rendre, il faut toujours partir le ventre rempli. Je fais donc un petit arrêt dans un restaurant d'okonomiyaki.

Okonomiyaki et sa salade Okonomiyaki et sa salade
Okonomiyaki et sa salade pour 1490 ¥ (~ 11 € 10)

De Tenjin, je me dirige à Gion. Le temple se trouve au cœur de la ville. En sortant de la bouche de métro, il est tout de suite visible.

Le temple Tocho-ji vu de la rue
Le temple Tocho-ji vu de la rue

Informations pratiques

Pour s'y rendre :

  1. Il vous faudra prendre la ligne Kuko Line jusqu'à la station Gion.
  2. Si vous prenez souvent les lignes de métro de Fukuoka, pensez au pass 1 journée à 620 ¥ (~ 4 € 60).

ps: le pass est pour mon meilleur ami. Il vous suffit de calculer, mais si vous les prenez souvent, il est très vite rentabilisé.

L'entrée et son bâtiment principal

Vaste cour, après avoir passé la porte, le temple se dresse juste devant moi.

Les entrée du temple Tocho-ji à Fukuoka Les entrée du temple Tocho-ji à Fukuoka
Les entrée du temple Tocho-ji

Sur ma gauche un immense arbre est planté et une pagode est érigée. C'est le début de l'hiver, fin décembre, les arbres ont perdu de leur prestance. Les feuilles sont tombées. Seuls certains arbres persistent et gardent encore quelques couleurs.

L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka
L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka
L'enceinte du temple Tocho-ji

Je me dirige dans le bâtiment principal. Lieu des cérémonies, très vaste, au fond se dresse tous les ornements spirituels. Dorures, lanternes, tambour, offrandes seront aussi présents. C'est très beau et cela malgré la distance qui m'en sépare. Je reste un petit moment à admirer l'intérieur.

Le temple Tocho-ji à Fukuoka
Le temple Tocho-ji

Reprenant ma marche, sur ma gauche, sous le passage, je prends un escalier. En haut, je suis accueilli par une femme qui me demande 50 ¥ (~ 0 € 40) pour trois bâtons d'encens et une bougie. C'est la seule chose à payer pour avoir accès au lieu. Les photos étant interdites, je vais essayer de vous les faire découvrir au mieux par ma plume.

En direction du Bouddha de bois du temple à Fukuoka
En direction du Bouddha de bois du temple Tocho-ji

Le Bouddha de bois

En face, en premier plan, le gong est présent avec sa corde pour débuter une prière, car juste derrière se dresse un immense Bouddha en bois. Impressionnant ! Des fleurs, des offrandes, l'odeur de l'encens sont aussi des éléments qui appellent au calme et à la sérénité. En bois, c'est la première fois que j'en vois un. Grand, en fond le décor est tout aussi beau. Plusieurs petits Bouddha sculptés sont présents. En position du lotus, le Bouddha a les yeux mi-clos, le regard vers le bas, mais pas tout à fait. Telle est la position de la méditation.

Sur ma gauche, une salle est présente. 5 statues sont érigées, certaines en bois, pour les autres je ne serais le dire. Une représentation de Kannon, deux soldats, quand autres je ne serais, là aussi, vous dire ce qu'ils représentent. Et ne voyant aucun explications, cela restera l'inconnu. Sans être exceptionnelles, le temps les ayant malmenées (pour une, un bras lui est manquante), je prends le temps de les admirer. Peu grande, je vais regarder dans le détail. Ici aussi différentes offrandes sont présentes : mikan, eau, gâteaux, argent, fleurs, pommes...

Toujours dans la même pièce, mais dans une autre partie, on nous montre l'explication de la construction du Bouddha en photos. Je le pensais plus vieux que cela, mais il n'en est rien. Il date de 1992. Les photos sont intéressantes, bien qu'elles soient vieillies avec le temps. Cela permet d'en comprendre davantage sur le sujet et surtout sur la façon dont ils s'y sont pris pour arriver à l'ériger. On nous montre de la confection jusqu'au résultat que l'on connaît aujourd'hui.

Puis j'aperçois des gens sortir de derrière le grand Bouddha. Je constate que l'on peut y entrer.

La première pièce propose différents tableaux, mais effrayant du fait de leur représentation. Cela ressemble à l'enfer. Je ne tarde pas, n'aimant pas les représentations et l'atmosphère des lieux.

Puis voici que je me retrouve dans le noir complet. Je ne vois strictement rien et j'avance par petit pas. Je fais simplement confiance à mes sens qui sont encore utiles dans ce genre de cas : le toucher et l'ouïe.

Puis la lumière réapparaît où un tableau, très beau, puis un second dans une autre pièce avec un Bouddha de peint dessus, sont présents.

C'est alors que je comprends mieux le chemin que j'ai parcouru. Cela reste mon interprétation, mais on passe de l'enfer, ou du moins le mal, puis on passe dans le côté obscur avec ce couloir dans l'obscurité la plus totale, jusqu'à la lumière et à l'éveil. C'est après coup que c'est déduction me vint à l'esprit.

Je continue de profiter du lieu et de regarder le Bouddha. L'encens et le bruit de la route m'accompagneront, tout comme les gens qui m'entourent et parlent, dans ma contemplation et le fait de tout simplement profiter du moment présent. Je me sens bien petit face à un tel Bouddha.

L'enceinte du temple

Je ressors et je profite de marcher dans l'enceinte du temple. Je vais vers la pagode et l'arbre. Je les contourne et je me laisse porter par mes jambes. Très agréable et ceci malgré le vent frais de cette fin de mois de décembre.

L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka
L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka
L'enceinte du temple Tocho-ji à Fukuoka
L'enceinte du temple Tocho-ji

Un petit dessert

Je retourne à Tenjin et je profite de manger un petit dessert au Rota Café. 650 ¥ (~ 4 € 85) pour une glace à l'amazake et son gelato de lait de soja. La journée se termine doucement comme elle a commencé.

Glace à l'amazake et son gelato de lait de soja au Rota Café à Fukuoka
Glace à l'amazake et son gelato de lait de soja au Rota Café

Verdict

Concernant le temple, j'ai mis 1 h 15 sur place, mais j'aime déambuler et prendre mon temps. Donc je pense qu'en 30 minutes voir au maximum 45 minutes, c'est suffisant pour en faire le tour. Je n'ai pas encore visité de nombreux temples à Fukuoka, c'est le second. Donc, cela reste un avis un peu nouveau, mais je pense que cela vaut réellement le coup de se déplacer pour le visiter. Il m'a vraiment plu et impressionné. Qui plus est étant simple d'accès et court en visite, il serait bête de s'en priver. wink Et pour la question d'argent, cela ne vous coûtera que 50 ¥ (~ 0 € 40).

Auteur

Benoît

Je suis passionné par le Japon depuis mon plus jeune âge. J'ai toujours aimé faire partager ma passion. C'est alors que tout naturellement je décide de créer Japan World en 2005.

Laissez un commentaire

En postant un commentaire sur Japan World vous êtes en accord avec ses mentions légales et vous l'autorisez à enregistrer vos données.


À propos

De mon prénom Benoît, je suis un passionné du Japon depuis mes 13 ans. 30 ans au moment où j'écris ces lignes, je ne souhaite qu'une seule chose : assouvir ma passion et surtout la faire partager au plus grand nombre.

Cette passion a commencé, comme pour beaucoup, par les mangas avec Dragon Ball. Mais très rapidement je me suis...

Lire la suite

Publicité

Japan World : Voyage utilise des cookies afin d'améliorer le site web. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Pour en savoir davantage sur l'utilisation des cookies : Mentions Légales.